La crue de la Seine visible sur Twitter, invisible sur Facebook (Notes)

En général, les phénomènes météorologiques sont une occasion génératrice d’activité photographique sur les médias sociaux, la première neige ou les cerisiers printaniers, sont des moments pour un groupe habitant la même zone géographique d’accueillir les changements saisonniers par le partage d’une expérience collective relayée sur les réseaux sociaux. Cependant, lors des périodes de fortes pluies ou des inondations, qui touchent des pays européens depuis trois jours, la publication de photographies ou de vidéos semblent ne pas être aussi visibles sur les réseaux amicaux.

Continue reading